D A I T E O

Le bricolage, un secteur en plein boum.

Le français aime bricoler et faire les choses soi-même, si bien que 77% d’entre eux se déclarent bricoleur. Bricoler, c’est la garantie d’imaginer son intérieur comme on le souhaite, avec ses propres goûts, et à moindre prix. Le bricolage est devenu accessible à tous : nombreux tutoriels sont disponibles, et les grandes enseignes ne se contentent plus de vendre de l’outillage mais d’accompagner le désir de faire soi-même en proposant des articles en ligne ou des cours de bricolage gratuits. Cette tendance s’est d’autant plus accentuée en période de confinement. En effet, les grandes surfaces de bricolage, pour le sixième mois consécutif, connaissent une croissance à deux chiffres, + 24% au mois d’octobre.

Le confinement a accéléré la transition digitale.

Les français contraints de rester chez eux, ont reporté les budgets loisirs et voyages vers d’autres activités comme le bricolage, qui a pris plus de place dans leur quotidien. La fermeture des magasins et la limitation des déplacements ont incité les consommateurs à commander en ligne, avec une augmentation de 120% des ventes pendant le confinement. Si bien que, Philippe de Chanville, co-fondateur de ManoMano confiait lors d’une récente interview avoir multiplié ses ventes par quatre. Que cela soit pour faire des recherches, comparer des produits, acheter en ligne, suivre des tutoriels ou encore apprendre à bricoler, le réflexe du consommateur est d’aller se renseigner en priorité sur internet.  

Le consommateur de demain.

On observe un phénomène de showrooming particulièrement présent sur le marché du bricolage. En général, soit le consommateur se rend sur un point de vente physique pour arrêter son choix, puis compare en ligne avec d’autres distributeurs afin de finaliser son achat. Soit, il s’informe d’abord sur internet et se rend en magasin pour voir le produit et l’acheter. Que cela soit en amont ou en aval du parcours d’achat, le digital est désormais omniprésent. Quelque ce soit son profil, le bricoleur de demain sera connecté, exigeant et cherchera des informations produits de qualité.  

  • Le novice : il va se renseigner sur internet et tenter sont premier achat
  • Le comparateur : il est économe, à la recherche du meilleur rapport qualité-prix
  • L’exigeant : il est déçu de l’accueil que lui réserve les GSB
  • Le bricoleur 2.0 : il est expert en DIY, aime bricoler et acheter les produits lui-même
  • Le rural : il n’a pas accès facilement aux GSB, il commande en ligne et se fait livrer

Selon La Fédération du e-commerce et de la vente à distance (FEVAD), 35 % des consommateurs devraient désormais acheter régulièrement en ligne.

Le bricoleur de demain sera connecté, exigeant et cherchera des informations produits de qualité. 

Les clés pour se lancer dans le e-commerce.

Vous l’aurez compris, le e-commerce est une réelle opportunité pour le secteur du bricolage. Á ce propos, l’Union Nationale des Industries du Bricolage, du jardinage et de l’Aménagement du Logement (Unibal) prédit : « une croissance rapide de l’e-commerce dans le secteur du bricolage, avec des taux élevés pour les prochaines années. ». C’est pourquoi, il est primordial pour les fabricants industriels de saisir cette opportunité et de se positionner rapidement sur ce canal. Même si le bricoleur a besoin de se rendre en magasin pour être rassuré, c’est d’abord en ligne qu’il va chercher les informations et se faire une première idée. Il est donc nécessaire que les fabricants du secteur soient capables de fournir des informations produits complètes et de qualité afin de faire la différence avec leurs concurrents.  

Alors concrètement comment faire et par où commencer ?

Utilisez les services e-commerce déjà existants

Lancer son propre site e-commerce ne se fait pas du jour au lendemain. Il faut prévoir un budget pour la construction du site mais aussi investir dans une stratégie SEO pour être visible et attirer des clients. S’ajoute à cela, toute une chaîne logistique à mettre en place et un parcours client bien ficelé : de l’achat du produit jusqu’à sa livraison. Vous l’aurez compris, cela prend du temps et suppose un certain investissement financier. C’est pourquoi, nous vous conseillons de vous appuyer sur la notoriété et la visibilité des site e-commerce déjà existants tels que par exemple : Leroy Merlin, Rexel, ManoMano. Opter pour cette stratégie vous fera gagner un temps précieux et vous permettra rapidement d’augmenter vos ventes à condition de fournir des fiches produits de qualité pour être bien référencé. 

Centralisez vos informations produits sur une seule plateforme

La donnée produit concerne 90% des services de votre entreprise. Les différentes entités (marketing, commerce, ADV, direction, logistique) ont besoin de récupérer la bonne information au bon endroit. Très souvent, les données produits sont dispersées entre différents fichiers ou systèmes, ce qui entraine un risque d’erreur important et une perte de temps.  Pour gagner en efficacité, nous conseillons de centraliser l’ensemble de vos informations produits sur une plateforme unique, de définir un référentiel commun et d’identifier une personne en charge des mises à jour des données et de l’accessibilité de ses informations vers d’autres services. 

Optimisez la qualité de vos fiches produits

La qualité des fiches produits est capitale dans le processus d’achat. Des informations complètes et fiables sont indispensables. En effet, 30% des internautes interrogés ont abandonné un panier à cause d’un descriptif incomplet. Il faut impérativement que vous soyez capable de détecter les informations manquantes, faire des modifications en masse pour gagner du temps et pouvoir transmettre facilement vos médias. Intégrer plusieurs visuels dans vos fiches produits, vous permettra de vous différencier de vos concurrents et aidera le consommateur à se projeter.  

Automatisez le partage de vos données

Avec l’essor du e-commerce, digitaliser sa gestion de données produits s’est imposé du fait de l’évolution des demandes clients notamment avec l’apparition des formats standardisés (FAB-DIS, ETIM, EDONI). Par ailleurs, les formats propriétaires ont encore le vent en poupe, nombreux distributeurs imposent leurs propres formats. Les demandes sont multiples, elles arrivent toutes au même moment, et les fichiers sont de plus en plus formatés et complexes à remplir. Face à ces nouvelles exigences, il est nécessaire que vous soyez capable d’automatiser le transfert de vos informations produits pour gagner du temps, limiter le risque d’erreurs et vous concentrer sur des actions à forte valeur ajoutée. Pour réussir à répondre à toutes les demandes, la clé du succès sera votre capacité à générer automatiquement le bon format de fichier avec les données demandées.

Daiteo est un logiciel qui vous propose à la fois de centraliser vos informations produits, d’enrichir vos contenus, de gérer vos médias et de transmettre automatiquement vos informations produits dans le format demandé.  

Daiteo est un logiciel qui vous propose à la fois de centraliser vos informations produits, d’enrichir vos contenus, de gérer vos médias et de transmettre automatiquement vos informations produits dans le format demandé.  

La plateforme la plus intelligente et intuitive dédiée aux fabricants industriels, quelle que soit leur taille et leur secteur d’activité.

Suivez-nous

CGU | RGPD | Mentions Légales  |  Création ©Miami Design